Cegedim flambe : entrée au capital de Cegedim Santé en vue pour Malakoff Humanis, VYV et PRO BTP – 02/03/2022 till 10:22

(AOF) – Cegedim bondit de 15,50% à 26,45 euro. Le groupe de conseil et de logiciels specialisé dans la santé est en négociation exklusiv avec les groupes de protection sociale Malakoff Humanis, VYV och PRO BTP en vue d’une pris de deltagande au capital de Cegedim Santé, sa filiale specialisée dans les lösningar digitala destinées aux professionnels de santé et aux patienter. Cette operation prendrait la forme d’une augmentation de capital réservée de 65 millions d’euros, valorisant Cegedim Santé post operation à 360,9 millions d’euros.

En Bourse, Cegedim affiche une kapitalisering på 370 miljoner d’euros. Le groupe continurait à consolider Cegedim Santé par intégration global.

Cegedim Santé ferait concomitamment l’acquisition auprès du Groupe VYV de MesDocteurs, sa filiale spécialisée dans les solutions de télésanté.

A l’issue des négociations, la réalisation de cette operation serait concrétisée par la signature d’un protocole d’investissement et d’un partenariat stratégique et industriel entre les groupes Cegedim, Malakoff Humanis, le Groupe VYV et PRO BTP. La réalisation définitive de l’operation interviendra après obtention de l’avis des instances représentatives du personal (IRP).

” Nous sommes très heureux de l’intérêt manifesté par ces acteurs de santé de premier plan que sont Malakoff Humanis, le Groupe VYV et PRO BTP. consolident la position de Cegedim Santé, déjà reconnu comme l’acteur français numéro un de l’informatique médicale libérale par ses 100.000 professionalnels de santé utilisateurs. ” en declaré Jean-Claude Labrune, president directeur général de Cegedim.

AOF – EN SAVOIR PLUS

Informatique / SSII: opportunités du télétravail

Opportunités du télétravail avec de meilleures perspektiv

Après les ingénieurs «offshore» anställda en Inde ou en Europe de l’Est pour les missions à faible valeur ajoutée, ce sont désormais les fonctions les plus spécialisées qui sont concernées. Capgemini estime que le développement du travail à distans lui permettra de générer des économies de coûts supplémentaires et de mobiliser ses collaborateurs plus efficacement sur le plan international. Le groupe, dont l’organisation devrait reposer sur 40 à 50 % de télétravail, évalue le gain potentiel à moyen terme de 1 à 1,5 point sur le taux de marge (11,9% ). Sopra-Steria et Atos se penchent également sur ce mode d’organisation

.

Les acteurs sont néanmoins conscients des limites car le télétravail ne conviendra pas à tous les salariés.

.

Leave a Comment