Le ministre de la Santé föreslår d’assouplir les restriktioner som ligger på COVID-19

Le ministre de la Santé, Alexandru Rafila, en annoncé le mardi 1er mars que le ministère qu’il dirige avait proposé au gouvernement plusieurs mesures visant à assouplir les restrictions liées au COVID-19 dans le pays. Parmi eux, la proposition de mettre fin à l’obligation de porter un masque en extérieur et d’abandonner l’utilisation des certificats COVID dans les restauranger eller les centre commerciaux.

Le ministre Rafila pense que le betalar peut commencer à assouplir les restriktioner, car les cas de COVID-19 et les hospitalizations ont fortement diminué.

“Nous estimons que dans une semaine ou deux, nous atteindrons moins de 1 000 cas par jour”, at-il déclaré, cité par News.ro.

Selon les données officielles du 1er mars, la Roumanie a signalé 8 462 new cas de COVID-19 et 146 décès au cours des dernières 24 heures.

Selon les propositions du ministre de la Santé, le certificat numérique COVID-19 ne serait plus requis pour entrer dans les centres commerciaux, les établissements publics, les restauranger eller les hôtels, et les cinémas, salles de spectacle eller salles de sport pourraient fonctionner de moitié. Des événements privés peuvent également être organisés avec jusqu’à 200 personnes.

De plus, le ministère de la Santé en également proposé au gouvernement de mettre fin à l’exigence du masque en extérieur. Cependant, les masques resteront obligatoires dans les espaces publics fermés et recommandés dans les espaces publics bondés.

D’autres mesures, telles que l’exigence de la quarantaine pour les arrivées en provenance de pays à haut risque épistémologiques, seront maintenues pour le moment. De plus, les klubbar resteront fermés.

Les propositions du ministre de la Santé doivent être analysées par le Comité national des situations d’urgence (CNSU).

Alexandru Rafila avait précédemment déclaré que la Roumanie pourrait commencer à assouplir les restrictions en mars.

källa

Leave a Comment