Espéraza: santé, turism, emploi au cœur des préoccupations

“Nous nous étions engagés à faire ces réunions et c’est pour cela que nous sommes là ce soir”. Anthony Chanaud conseiller départemental accompagné de sa suppléante Joëlle Chalavoux, encadré par le conseiller régional Philippe Andrieu et du maire Christian Soula, tenaient mercredi soir une de ses promesses de campagne en allant au-devant de la population. Après avoir ursäkt Jacky Gally och Géraldine Gracia mais aussi Jean-Jacques Marty president för l’association des maires ruraux de l’Aude, Anthony Chanaud och Joëlle Chalavoux presenterade respektive leurs roller au sein du conseil départemental. “Nous sommes une courroie de transmission jusqu’à Carcassonne” déclarait Anthony Chanaud avant de rentrer dans le vif des dossiers. La ligne de chemin de fer Limoux/Quillan “un atout pour le territoire surtout quand on voit le prix de l’essence… mais avec des horaires adaptés”, la santé et la svårighet à faire venir des médecins, l’ONF et le désengagement de l’État, la problématique du recrutement de pompiers dans les casernes, l’incendie du center routier d’Espezel… autant de sujets abordés pour laisser ensuite la parole à la salle. Là, sans surprise, les mêmes préoccupations ou presque : le manque de médecins, le tourisme, l’attractivité du territoire, l’emploi avec le projet “territoire zéro chômeurs”, augmenter le nombre de terrains constructibles… sans oublier un/imbroglio région concernant le ramassage scolaire sur la commune de Saint-Just-et-le-Bézu dénoncé par son maire Louis Sire present dans la salle. Tour à tour, les représentants du département et de la région sont intervenus pour apporter des précisions à chaque question mais comme l’a souligné le maire Christian Soula : “C’est difficile et très long d’avancer. Je les connais tous les 3, on a travaillé sur beaucoup de dossiers et je les félicite”.

Leave a Comment