RDC-Santé: une convention de 8 millions d’euros signnée entre l’AFD, la CRF et le gouvernement en faveur de la fondation Panzi du Dr Mukwege

Bruno Aubert, ambassadeur de France en RDC, Véronique Kilumba Nkulu, vice minister de la Santé, Safia Ibrahim, directrice de l’Agence Française pour le Développement (AFD) en RDC et Issoumaila Konate, chef de mission de la délégation de la Croix Rouge Française en RDC, undertecknad, ce 14 februari 2022, une convention de 8 millions d’euros en faveur de l’hôpital de Panzi et de la Fondation Panzi dirigés par le Docteur Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018.

« Cette convention contribuera, d’une part, à améliorer le système de santé au niveau local et à consolider l’approche holistique développée par le Docteur Mukwege, reconnue au niveau international, qui propose une prize en charge des survivantes des victimes des violences sur le plan médical mais aussi sur les planer psykologi, juridique et de réinsertion professionnelle ; Et d’autre del, à soutenir la Fondation Panzi dans ses activités d’accompagnement et de sensibilisation en faveur des survivantes de violences sexuelles et plus largement de la befolkningen de la zone de santé d’Ibanda dans la ville de Bukavu » dit l’ ambassade de France en RDC.

La France, à travers l’AFD, ajoute l’ambassade, en significativement renforcé son appui à la RDC en matière de santé, dans le cadre de la feuille de route franco-congolaise de lutte contre Ebola et les autres épidémies, signée, entre la France et la RDC, i november 2019.

« Avec ce nouveau financement, les engagements de l’AFD en vue du renforcement durable du système de santé congolais, s’élèvent à près de 50 millions d’euros. La majorité de ces projets sont en cours de mise en œuvre. Ce financement de l’AFD s’inscrit, par ailleurs, dans le cadre du protocole d’entente signné entre M. Rémy Rioux, direktör général de l’AFD och M. Nicolas Kazadi Kadima, ministre des Finances de la RDC en december 2021 , en presence du president Tshisekedi et de Bruno Aubert, ambassadeur de France en RDC », fortsätt l’ambassade de France.

Et de préciser que ce financement prevoit des engagements du Groupe AFD à hauteur de 500 millions d’euros sur la période 2022-2025, afin d’accompagner la RDC dans la mise en œuvre de ses réformes et prioritaires d’une croissance d’une invest inklusive och hållbar.

Thérèse Ntumba

Leave a Comment