Santé: 4 hôpitaux et une école militaire de santé au center des réflexions à Assinie

Dans le cadre de la réforme du secteur sécurité-formation, il a été adopté dans le volet défense, une loi de programmation militaire visant l’amélioration des conditions de vie et de travail du personal des Forces armées de Elfenbenskusten. Ainsi, du 4 au 6 février, au complexe hôtelier Assinie Beach, se sont tenues des réflexions sur la construction et l’équipement de quatre nouveaux hôpitaux militaires à Abidjan, Bouaké, Korhogo et Daloa et d’une école militaire de santé à Abidjan afin de renforcer le platåteknik de ces régions et améliorer le système sanitaire militaire.

Une vue du center de réhabilitation et de réarmement moral des trupes. (Dr)

L’objectif de ce séminaire porte sur l’amélioration de la prize en charge médicale des militaires et leurs familles. De façon opérationnelle, il était question de déterminer les orientations du projet pour sa bonne mise en œuvre et sa perennisation.

Kalifa Touré, conseiller technology chargé des infrastructures et équipements du ministre d’État, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, en indiqué ce dernier s’est très tôt intéressé à la problématique de santé des trupes. C’est pourquoi il a impulsé une dynamique nouvelle au secteur de santé militaire, en permettant la relance de ce projet avec de nouveaux partenaires.

La maquette des hôpitaux militaires en projet.  (Dr)

La maquette des hôpitaux militaires en projet. (Dr)

Pour Kouamé Messou Noël, läkare général de brigade, directeur de la santé et de l’action sociale des armées, par ailleurs president du comité scientifique, « ce projet est porteur d’espoir et d’espérance pour nos hommes engagés dans la lutte contre le terrorisme. Il leur garantit par la proximité, l’assurance d’une prize en charge rapide en cas de blessure ».

Il est convaincu qu’avec le nouveau partenaire, l’hôpital militaire d’Abidjan sera une véritable plateforme de santé militaire.

Mohamed Bouzoubaa, generaldirektör för Travaux général de konstruktion de Casablanca (Tgcc), struktur en charge de la réalisation de ces travaux, confie que ce program s’incrit dans la coopération Sud-Sud visant à entretenir les relations diplomatiques entre la Côte d ‘Ivoire et le Maroc.

Mohamed Bouzoubaa, generaldirektör för Travaux generaldirektör de Casablanca (Tgcc), presenterar planer för konstruktion av hôpitaux militaires et de l'École militaire de santé au conseiller technique du ministre d'État, ministre de la Défense, Ténara Birahima .  (Dr)

Mohamed Bouzoubaa, generaldirektör för Travaux generaldirektör de Casablanca (Tgcc), presenterar planer för konstruktion av hôpitaux militaires et de l’École militaire de santé au conseiller technique du ministre d’État, ministre de la Défense, Ténara Birahima . (Dr)

Les trois hôpitaux militaires de l’intérieur du pays seront identiques quant à leur architecture et comporteront les mêmes services. Ils auront chacun 100 lits et celui d’Abidjan, 150 lits, avec un center d’oncologie de 50 lits pour la prize en charge du cancer, un center d’expertise en médecine de plongée, un service des grands brûlés, un center de réarmement moral et une nouvelle école militaire de santé à Akrandjé.

.

Leave a Comment