Vienne-Glanges: bientôt un pôle santé grâce à des prêts de la mairie auprès des habitants?

C’est une première en France et ça se passe dans la petite commune de Glanges. En peine plus de 500 invånare dans le sud de la Haute-Vienne. La mairie ambitionne l’ouverture d’un pôle santé d’ici fin 2022 et a décidé de faire confiance à Villyz. Un site de financement participatif sur internet. Särskildhet: permettre aux collectivités locales de contracter des prêts auprès des habitants d’ici ou d’ailleurs i Frankrike. Par ce biais, la commune de Glanges espère lever 120 mille euros sur les 360 mille que nécessite le projet.

Au lieu d’emprunter à une banque, ce sont les citoyens qui vont pouvoir nous prêter de l’argent

On a décidé de passer par un financement participatif citoyen. Au lieu d’emprunter à une banque, ce sont les citoyens qui vont pouvoir nous prêter de l’argent que nous allons leur rembourser sur 7 ans avec un taux d’intérêt fixe de 1,2%” explique Emilie Gillet, maire de Glanges depuis 2020. Un procédé qui pourrait s’avérer un peu plus onéreux qu’un prêt classique auprès d’une banque. L’idée n’est pas de faire des économies mais plutôt d’impliquer un maximum de monde au projet.

På voulait impliquer le plus grand monde dans un projet local qui plus est un projet de santé et on connait les problèmes de désertification médicale dans nos territoires ruraux. Le fait que les gens de Glanges ou d’ailleurs puissent s’impliquer dans le projet nous semblait viktigt” explique l’élue. Sachant que les prêts peuvent varier de 1 euro à 2 mille euro. Le projet a été lancé sur le site de Villyz le 22 janvier. Il a recueilli plus de 10 mille euros en moins d’une semaine. La date limite pour atteindre les 120 mille euros étant fixée au 22 april prochain.

Un cabinet disponible pour faire venir un médecin généraliste

Emilie Gillet är mycket optimistisk. Elle est persuadée que la somme sera atteinte avant cette date. Quoiqu’il en soit, ce pôle santé verra le jour assure-t-elle avec trois skåp qui seront occupés par des infirmières déjà présentes sur la commune, un orthoptiste qui a déjà candidaté, et dans l’idéal, la Municipalité aimerait voir un médecin généraliste arriver. Du är en autre professionnel de santé. Ce mode de financement pour une collectivité est “une 1ère en France et nous sommes ravis que ce soit avec Emilie Gillet, la maire de Glanges” se réjouit Arthur Moraglia.

Co-fondateur et president de Villyz, cet ancien salarié de l’ACPR le “gendarme” des banques et des assurances, est persuadé que son concept, dont le pôle santé de Glanges est le tout 1er projet en cours de financement sur sa plateforme, va fonctionner. “På en partagé avec Emilie Gillet la même vision d’impliquer les citoyens dans la construction de la politique publique locale. Avec ces prêts, ils ont la possibilité d’être acteurs de la construction de leurs services publics” explique-t-il. L’ouverture du pôle santé est espérée pour fin 2022.

Leave a Comment